MÉTHODE TACTIQUE

C’est l’été ! Profitez-en pour pratiquer quelques exercices tactiques au bord de la piscine !

Examen de la position : observer avant de réfléchir.

Comme pendant une partie : équilibre matériel, sécurité du roi, activité des pièces, structures de pion. Si vous avez un retard matériel, il va falloir trouver soit un mat, soit un gain matériel qui va compenser ce retard.

Avant de chercher votre coup : envisagez tous les échecs et les captures possibles de l’adversaire. Réfléchissez à la façon dont il pourrait également mettre votre roi, et les autres pièces, en danger.

Ensuite, faites de même de votre côté. Et quand il s’agit de trouver un coup qui serait un échec, il s’agit d’abord de trouver tous les coups qui peuvent le faire !

Repérez attentivement les diagonales, les lignes et les colonnes ouvertes (ou semi-ouvertes). De façon virtuelle, regardez ce qui ce passe si une colonne venait à s’ouvrir : quelle pièce adverse y a-t-il tout bout de ces lignes géométriques ?

Vous aurez peut-être déjà repéré une position idéale permettant un mat.

Une fois ce premier examen réalisé, existe-t-il une pièce adverse pas (ou mal) protégée ou un roi adverse qui ne serait pas en sécurité ? il y a de fortes chances que ce soit votre cible.

Recherche de la solution

Lors d’un exercice tactique, le premier coup n’est pas toujours le coup intuitif ! Mais on sait qu’il va y avoir une suite de coups forcés, ce qui va simplifier la tâche.

L’application d’un processus de réflexion optimise les chances de tomber sur le bon coup.

On regarde les échecs, les ripostes, et les coups possibles qui suivent aboutissant à la victoire. Si on trouve la solution, tant mieux. Sinon on passe aux captures. Puis aux menaces directes, puis aux coups intermédiaires.

Ça y est, vous l’avez ? A tout hasard revérifiez que le riposte n’est pas un échec intermédiaire ou qu’une pièce adverse n’a pas été prise en compte dans le calcul.7

Vous ne l’avez pas ? Il est temps de noter ce qui n’a pas marché pour vous y attarder lors des autres exercices :

  • Pas vu le thème tactique.
  • Je n’ai pas systématisé le principe échec-capture-menace (plutôt les échecs, les captures ou les menaces ? Plutôt pour le premier coup ? Plutôt dans les réponses de l’adversaire ?)
  • souci de visualisation (je n’imaginais pas la bonne pièce au bon endroit).
  • J’ai arrêté mon calcul trop tôt.
  • Je n’ai pas cherché à résoudre le problème avec toutes les pièces de l’échiquier.
  • Je n’ai pas cherché les coups pour aboutir à une position idéale.

Pour aller un peu plus loin :

  • noter éventuellement les variantes.
  • avant de se prononcer pour un coup, bien envisager toutes les solutions (ne pas se contenter de trouver le premier coup, parfois évident mais parfois non). En d’autres termes : éviter de se dire « Bon, là, ça marche… bon… là aussi… ah… ici, moins évident mais cela devrait être bon quand même. »
  • se prononcer pour la solution comme si votre vie en dépendait !
  • Solving in style de John Nunn.
  • Méthode Woodpecker

Passez un agréable été ! Rendez-vous à la rentrée.

Article précédent
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :