Quelques conseils pour travailler avec Artur Yusupov

Des joueurs de haut niveau ont la possibilité de faire des stages chez Artur. Nous autres, nous avons ses livres. Et c’est déjà bien, car c’est toute l’école russe qui s’invite sur notre échiquier.

Avec ses trois volumes (Boost your chess, Build up your chess et Chess Evolution) à la couverture orange pour l’édition anglaise, la première série « The fundamentals » s’adresse déjà à des joueurs désireux de progresser et qui ont l’intention de pratiquer des tournois. Concrètement, elle est destinée à des joueurs visant les 1500-1600 elo et elle n’a pas vocation à initier au jeu d’échecs. Le contenu est à plus de 50 % tactique (39 leçons sur 72), et comme il faut s’y attendre, les ouvertures ne sont que très peu abordées : 6 leçons sur 72 !

Si vous n’avez pas encore de classement elo (FIDE), soyez déjà avec une cote de 1500-1700 sur Lichess en parties classiques avant d’aborder ces cours. Les problèmes proposés après chaque leçon sont d’un niveau correct pour un 1300-1400 elo, et il serait dommage que vous restiez bloqués dessus.

Mettez-vous dans des conditions optimales s’approchant d’un tournoi : pas de distraction, pas de musique, rien à boire (à part un verre d’eau !), et votre échiquier sous les yeux. Pas d’ordinateur !

Ce sont réellement des livres d’étude. A savoir qu’il faut prendre le temps de bien tout faire. Lire une leçon par jour et au bout d’un mois se dire : « Wouah, intéressant… ! » est probablement insuffisant. Soixante douze leçons sur trois livres : accrochez votre ceinture. Dans le meilleur des cas, 2 leçons par semaine, prévoyez 8 à 9 mois de boulot intense. Acheter ces livres s’intègre dans une démarche au long terme.

La leçon

Chaque leçon est précédée de quelques explications, suivie d’exemples détaillés. Avant de lire les explications, tentez en quelques minutes de résoudre l’exemple. Puis décortiquez les variantes qu’il faudra jouer sur l’échiquier (c’est pour ça, à mon avis, que travailler ces livres avec Chessable va un peu à l’encontre des recommandations de Yusupov concernant l’utilisation d’un échiquier)

Les exercices

Le gros morceau de la leçon : 12 exercices aux difficultés variables. Il s’agit réellement d’un travail et non pas d’une course au résultat. Prenez le temps d’analyser la position, éventuellement de retourner voir la leçon, de noter toutes les variantes que vous envisagez afin que vous alliez au bout de vos calculs. Yusupov préconise 15 mn, mais 10 minutes peuvent suffire (allez, on va dire 10 minutes de résolution et 5 minutes sur la solution). Quand vous pensez avoir le bon coup écrivez-le, même si vous n’êtes pas sûr de vous. Avec le même principe, passez à l’exercice suivant (sans regarder la réponse).

Enfin, quand vous avez réfléchi sur ces 12 positions : regardez les solutions. Décortiquez à nouveau les variantes, envisagez vos mauvaises hypothèses (pourquoi votre solution n’est pas la bonne).

Une note globale vous sera attribuée selon vos réponses. Si elle n’est pas satisfaisante, demandez-vous si c’est un souci tactique ou une mauvaise assimilation/compréhension du thème abordé. Prévoyez quelques jours plus tard, avec un petite phase d’oubli, une simple re-lecture de la leçon, et résolvez de nouveau les exercices ratés.

Si vous intégrez cette formation avec d’autres éléments (la tactique façon Woodpecker, jouer des parties longues, analyser, aborder malgré tout un minimum d’ouvertures), une leçon par semaine est un rythme soutenu pour peu que vous ayez une famille et un travail. L’intérêt est que vous n’avez alors plus à vous soucier de ce que vous devez travailler et en quelles proportions : il n’y a qu’à dérouler les pages.

Vous aussi vous travaillez avec ces livres ? Comment pratiquez-vous ? Avez-vous progressé ?

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :