ChessDojo Training Program : 0-1000 elo

J’avais présenté leur programme ici. Je survole leur progression pour les joueurs classés de 0 à 1000. Mais rien de tel que la version originale pour avoir tous les détails !

  • Pour les 0-400 elo, d’abord être à l’aise avec les 50 premiers mats en 1 du livre de Mr Polgar : « 5334 Problems, Combinations and Games« , que ce soit avec le livre, Forward Chess, ou Kindle. Puis passer du numéro 50 à 306 pour la tranche 400-600 elo. Entre 600-800 il va être temps d’attaquer les mats en 2 coups (306-400) qui vont permettre de travailler la visualisation. Et on pousse jusqu’au 700eme mat en deux coups du recueil de Mr Polgar pour la tranche de 800-1000 elo. Même si les mats en 1 coup ne prennent pas trop de temps (on va dire un toutes les 30 secondes), cela prend malgré tout pas moins de 2h30. Et si on admet 1 mn par mat en 2 coups, comptez dans les 6 heures.
  • Travailler la première partie de « Everyone’s First Chess Workbook » de Giannatos (très didactique), puis la deuxième pour les 400-600 puis la troisième de 600 à 800 et au delà. Si en dessous de 600, l’essentiel des parties seront gagnées probablement en capturant des pièces pas protégées (ou très mal), vers 600-800 le joueur commencera à « voir » des tactiques un peu plus complexe (attraction, leurre…) Toutefois, les parties à ce niveau sont souvent gagnées par des attaques doubles et des captures de pièces mal protégées.
  • Travailler le puzzle rush 5 mn sur chess.com (ou son équivalent sur Lichess), en espérant que le score soit de plus en plus haut !
  • Travailler les finales T+R contre R et surtout D+R contre R.
  • Mémoriser des parties « historiques »
  • Visionner des vidéos sur les principes des ouvertures. Jesse remarque que si on les respecte, on trouve souvent les coups des GM de façon étonnante ! Jusqu’au niveau 1000, il n’est pas utile/nécessaire/obligatoire de retenir le nom des ouvertures et l’ordre des coups.
  • Annoter ses parties : être capable de comprendre ses coups et ceux de ses adversaires. S’attarder sur trois points essentiels (surtout le premier pour les débutants qui peuvent oublier les deux autres pour le moment) : le matériel (comment on en gagne et comment on n’en perd pas), le tempo, et la qualité de la position (sécurité du roi, structure de pions, etc…). Les premiers commentaires de premières parties ne seront pas nécessairement pertinents et approfondis, mais partie après partie cette aptitude s’améliorera.

La stratégie est simple jusqu’à 1000 : prendre tout le matériel possible et finir sur une finale D+R contre R. Un pion de gagné est un pion de gagné !

Jesse insiste sur le fait que malheureusement sur chess.com et lichess la tendance est de mettre les parties rapides et blitz en avant, au détriment des parties dans lesquelles il est nécessaire de réfléchir longtemps. Ceci a été aggravé par la période COVID pendant laquelle les joueurs ont découvert le jeu en ligne sans s’habituer à réfléchir. Il est essentiel pour un débutant de prendre son temps pour trouver un coup. Le cerveau est un muscle qu’il faut entrainer ! S’il est difficile au départ de jouer des 90’+30″, il faudra s’entrainer avec des 30+5 par exemple puis progressivement se rapprocher du rythme des parties lentes.

Jesse insiste bien que jusqu’à 1000 elo, il est essentiel de savoir gagner du matériel, d’éviter d’en perdre, et de s’habituer à jouer des parties longues. Si on vérifie la viabilité de ses coups (est-ce que je ne vais pas perdre une pièce ?), on se rend compte que la partie va déjà durer un peu plus longtemps.

D’après « How to Make 400 Using the ChessDojo Training Program » et les vidéos suivantes jusqu’à 1000

Un des principes de cet entrainement est aussi de réunir des joueurs de niveau équivalent et de les faire jouer ensemble sur des positions particulières (ouverture, milieu de jeu, finale, partie complète qu’il faudra a minima annoter ensuite). Pas de thème particulier à aborder : la tactique se travaille par les mats du livre de Lazslo Polgar afin de développer la visualisation, et le workbook de Giannatos. Rien sur les ouvertures (et Jesse insiste bien sur ce point), rien sur des bases de stratégie. La seule stratégie : garder ses pièces vivantes et grâce à un gain tactique finir avec une finale gagnante D+R vs R ou 2T+R vs R !

Une autre série de vidéos aborde le niveau supérieur à partir de 1000 (on a dépassé le stade débutant), où la notion de tempo est développée.

Article suivant
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :