Ouvertures, statistiques et database

Avant de choisir une ouverture, il conviendrait de vérifier 4 éléments :

  1. Est-ce que cette ouverture est facile à comprendre ? Seriez vous capable de l’expliquer à un joueur débutant ? Pouvez développer les 4 à 5 différents plans selon les réponses de l’adversaire ?
  2. Est-ce que cette ouverture est pratique ? Existe-t-il une ligne principale à apprendre, ou au contraire, face à une réponse de l’adversaire, existe-t-il plusieurs options possibles toutes avec leurs avantages et leurs inconvénients ? Quelle liberté laisse cette ouverture à votre adversaire ?
  3. Le corollaire de ces deux derniers points : combien de temps pouvez vous consacrer au travail d’une ouverture ? Si on admet (selon l’avis de divers entraineurs et coaches) que le travail d’une ouverture ne devrait pas dépasser 10-20% du travail total quand on est dans les 1200-1500 elo, cela limite le choix lorsque les variantes sont nombreuses.
  4. Est-ce que cette ouverture est fréquemment rencontrée à votre niveau ? Avez vous souvent affronté la défense Petrov, ou le gambit de Budapest ?

Avec ces critères comme préambule, voici 4 ouvertures pour lesquelles il faudra être sûr de ce qu’on fait quand on les pratique.

L’OUVERTURE ESPAGNOLE

1.e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5

Après 3. Fb5, on est sur une position qui est archi travaillée, et plus que complexe. Face aux traditionnelles réponses 3. … a6 et 3. … Cf6, il faut également tenir compte des réponses usuelles telles que f5, g6 et la solide défense Steinitz d6 ! Chacune engendrant plusieurs variantes possibles. L’idée de l’espagnole, c’est que si Cc6 est capturé par le fou après 3. … a6 alors Cf3xe5 est possible, mais les noirs répondent avec Dd4… même pas peur !

Ensuite, avec chacune de ces variantes, le joueur blanc affrontera d’autres lignes, sous-variantes, coups inattendus hors répertoire ou diverses réponses agressives au cours de 5-10 prochains coups.

Bref, après 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6, il existe d’autres options plus abordables.

La défense écossaise (3. d4 : les suites, souvent forcées, tombent à peu près toutes dans le même schéma ou ne mettent pas sérieusement les blancs dans l’embarras), la Ponziani (3. c3), la partie italienne (3. Fc4), toutes faciles à comprendre.

Et pourquoi pas se lancer dans la défense viennoise : 2. Cc3 qui donne une probabilité de gain acceptable pour les Blancs ? Sans oublier les gambits 2. f4 ou 2. d4 avec leurs suites souvent forcées

L’OUVERTURE ANGLAISE

1. c4

La réponse usuelle 1. … e5 est la meilleure (même si on admet que Stockfish n’est pas le conseiller idéal pour évaluer une position d’ouverture). Mais certaines lignes souvent jouées à haut niveau ne donnent pas nécessairement un avantage aux blancs. D’autant plus que les noirs ont le moyen de se retrouver avec 2 dangereux pions au centre. Les joueurs passionnés de l’ouverture anglaise auront peut-être intérêt à jouer cette ouverture telle un système avec 1. Cf3 suivi de 2. c4 quand la réponse noire le permet.

Vous voulez contrer l’anglaise ? Il faut occuper le centre d’abord avec e5, et d5 sera une poussée libératrice.

LA SICILIENNE

1. e4 c5

A petit niveau : NON !!!

Les blancs vont pouvoir vous répondre : Cf3, Cc3, c3, d4… ou tout autre coup hors répertoire. S’il existe de nombreux cours et vidéos sur cette ouverture, les connaissances théoriques sont trop complexes en dessous de 2000 elo.

Admettons que vous vous prépariez à contrer la défense Alapin avec cette suite : 1.e4 c5 2.c3 Cf6 3.e5 Cd5

Les blancs ont deux réponses possibles : 4. Cf3 et 4. d4. Vous préparez cxd4. Les Blancs ont encore 4 coups qui leur donnent probablement des positions exploitables après Fc4, cxd4, Cf3 et Dxd4. Bon courage.

La sicilienne offre tellement d’options aux Blancs (2. c3 ou Cf3, ou Cf6 ou d4 ou d3) que la plupart des coups noirs deviennent hésitants dès le 2ème ou 3ème coup !

Les meilleurs joueurs du monde peuvent se permettre d’apprendre ces ouvertures. Mais uniquement parce que ce sont les meilleurs et qu’ils ont probablement commencé à jouer cette ouverture 20 ans auparavant !

LE GAMBIT DAME ACCEPTE

1. d4 d5 2.c4 dxc4

De toute façon, que ce gambit soit accepté ou pas, les noirs aboutissent souvent sur des structures qu’ils ne savent pas exploiter, ou qui vont nécessiter des développements stratégiques particuliers 10-15 coups plus tard.

Et s’il est accepté, les conditions 1 et 2 citées ci-dessus ne sont pas remplies.

Les noirs peuvent aussi avoir leur système tel que 1. … Cf6 puis 2. … e6 en se lançant dans des défenses indiennes, ou la défense Tchigorin ou le contre-gambit Albin, pourquoi pas le gambit de Budapest. Mais en tout cas : 2. … dxc4 : non !!

d’après « Stop playing these 4 openings » de la chaine Gotham Chess animée par Levy Rozman

A chacun de voir, mais les idées avancées par Levy sont recevables pour des joueurs de 1200 à 1500 elo. Toutes les lignes qu’il expose n’ont pas été précisées ici, mais en tout cas avant de se décider pour une ouverture il serait sage de s’en inspirer. Voir une ouverture amenant vers des positions qui se ressemblent est un avantage (les joueurs du système de Londres le savent bien). En tout cas, ces 4 exemples expliquent les critères qu’il faut retenir en dehors des statistiques de base et des évaluations de Stockfish lorsqu’on désire pratiquer une ouverture. Levy nous donne quelques idées d’ouverture selon notre niveau dans cette vidéo.

La première personne qui commente l’image aura droit à ma profonde gratitude !

Publicité
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. pierjeb

     /  18 janvier 2023

    Tutoriels de logiciels gratuits tels Lucas Chess et Scid pour étudier les ouvetures ( vidéos et ou blogs en Français uniquement )

    J’aime

    Réponse
    • Toute base de données est probablement utile, selon le niveau du joueur. Les outils (gratuits aussi) proposés par Lichess sont également à prendre en considération. Lucaschess est fréquemment cité sur le blog, SCID vs PC moins souvent. N’hésitez pas à nous communiquer des liens pour des tutos. Lucaschess est un peu brut de décoffrage et il faut souvent aller chercher les outils proposés par Lucas Monk

      J’aime

      Réponse
      • Ah… je vois aussi une étoile sur cet article… pourquoi pas ! Mais est-ce à cause du contenu, des fautes d’orthographe ? L’image ? Il manque un élément primordial ?

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :